Corée du Sud

Corée du Sud

 

29 décembre 2012 au    – 7 mars 2013

 COREE du SUD

pen18084-800x529.jpg

Petit pays après la CHINE, du nord au sud il faut en train à peine 4 heures du nord au sud et 2 heures d’est en ouest. Vu d’avion, les plaines sont plus que rares, les montagnes prédominent. En fait elles sont de faibles hauteurs car le plus haut sommet culmine à 1 950m et se trouve dans l’ile de JEJU (CHEJU).

La chance que j’ais ici, c’est d’avoir fait la rencontre de 2 coréennes durant mon périple. L’une d’elle avant mon arrivée m’a dit qu’elle pourrait me servir de guide durant ses temps libres. Cela va me faciliter grandement la tâche tant des visites, transports, hébergements …pen17219.jpg

SEOUL, quelle surprise en arrivant en fin d’après-midi, il neigeait des gros flocons avec une température plus que basse !!! Après le bus, le responsable de la guesthouse est venu me chercher pieds nus et en tongs par ce froid polaire !!! Au petit matin, on est venu me chercher pour descendre au sud du pays, là où théoriquement le thermomètre est meilleur. Pas du tout, nous sommes accueillis par un de ses amis avec le même froid polaire accompagné de neige.

JEJU-DO, une île volcanique à plus de 80kms du continent, lieu de villégiature des coréens. L’impression en arrivant est d’être en ECOSSE ou en Irlande. Campagne verdoyante, petits villages, petites routes, murs de pierre de lave … l’exception c’est qu’ici il y a des palmiers, des orangers, des mandariniers, des lauriers roses … Les quelques plages sont soit de sable blond soit noir, mais principalement la côte est escarpée et abrupte. Nous déposons nos bagages dans la guesthouse d’un petit village, et prîmes la direction de l’un des seuls restaurants. Je suis reçu par le maire et ses amis. L’habitant de JEJU qui nous avait accueillis le matin même fit les présentations en remerciant le maire de son aimable invitation à sa table. Un super dîner fait de multiples plats principalement à base de poissons, un délice. Rien à voir avec la cuisine chinoise.

dscf1408.jpgLa seconde ville de l’île, SEOGWIPO avec son port de pêche, regarde si le volcan situé en mer à quelques encablures ne va se remettre en activité. Elle ne vaut le déplacement que pour voir une cascade tombant dans la mer et son volcan en mer.

Mais ici rien n’a bougé depuis des siècles comme les us et coutumes.

1ère surprise : en entrant dans beaucoup de lieux, il faut se déchausser, attention à vos chaussettes. Le système de chauffage par le sol appelé « ondol » est agréable car la majeure partie du temps on est assis par terre et on dort sur des futons à même le sol.

2ème surprise : à table vous devez présenter votre verre tenu à 2 mains à la personne qui vous sert et ensuite le servir. Jamais vous ne devez-vous servir vous-même !!!

3ème surprise : la personne qui vous donne sa carte de visite la tend à 2 mains, vous devez la prendre à 2 mains avec une légère inclinaison de la tête comme en CHINE.

4ème  surprise : ne jamais héler une personne en levant les bras, ce geste est réservé aux animaux !!!

5ème surprise : à table vous avez des baguettes et une cuillère, nouveau pour moi. Ici le riz se mange à la cuillère et non avec des baguettespen17284.jpg

6ème surprise : on ne mouche pas à table comme en CHINE, et d’une façon générale on va dans une pièce vide pour faire ce geste.

7ème surprise : la nourriture est totalement différente de la CHINE tant par les produits que par la façon de cuisiner. Elle est légèrement plus épicée et plus copieuse.

A peine 36 heures après mon arrivée, que de changement dans le comportement des gens et donc nouvelles habitudes pour moi. Je finirais bien par m’y habituer. Je pense que je n’ai pas encore tout vu.

Réveillon de haute qualité, commencé dans un des meilleurs restaurants de poissons de JEJU-SI. Une farandole de crustacés et poissons servie en plus de 10 plats le tout arrosé d’un alcool local, un repas délicieux. Suite dans un bar tenu par un canadien et une coréenne. Présents : canadiens, américains, anglais, italiens, français et une minorité de coréen, avec une ambiance survoltée tant avant qu’après minuit.

1er janvier 2013

Une excursion au somment du Hallasan (1950m) permet de voir toute l’île par beau temps, ce qui n’était pas mon cas !!!

pen17418.jpgErrer sur les routes, dans les villages est la meilleure façon de parcourir et sentir cette île. Des musées de toutes sortes (africain, érotique, historique…) et des parcs ne peuvent vous laisser indifférent. Faire ces escapades en bus relève un peu de l’utopie, ceux-ci reliant les villages et pas forcément les sites. Louer une voiture est la meilleure des options sous réserves que vous ayez un numéro de portable, sinon pas de location.

JEJU-SI la principale ville de l’île avec son port par où transite tous les biens non produits ici. Tous les sites peuvent se faire aisément à pied. Face au continent le rocher Yongduan (tête de dragon) noir comme toute lapen17557.jpg côte n’a rien d’exceptionnel pour qui connaissent nos côtes rocheuses. Par contre j’ai vu  des femmes vendant des ormeaux qu’elles venaient de pêcher. Le temple de Confucius dans un petit parc ressemble à ceux vus en CHINE, rien d’extraordinaire. Jeju-Mok Gwana et Gwandeok-Jeong est l’ancien centre administratif de la dynastie Choson. Les bâtiments d’une rigidité absolue sont tous entourés de petits murets de pierre de lave. Redescendant vers le centre-ville, aller faire un tour au marché aux poissons. Crustacés et poissons vivants ou séchés jamais rencontrés jusqu’à présent dans des étals type européen et non chinois !!! L’hygiène fait partie intégrante de leur mode de vie. Le sanctuaire de Samsunghyeol serait à l’origine du royaume de Tamna crée par 3 frères. Après ce périple, entrez dans le quartier des bars et restaurants, leur nombre est tel que le choix est des plus difficiles. Jamais jusqu’à présent je n’ai été déçu de la qualité de la nourriture.

De retour à SEOUL le froid est toujours présent avec quelques degrés de moins encore, mais le vent en moins. Ville gigantesque, avec son pen17828.jpgagglomération elle fait plus de 25 000 000 d’habitants !!! L’emplacement de la guesthouse, entre 2 stations de métro, est aux portes de plusieurs sites majeurs. Changdeokgung Palace et secret Garden l’un à côté de l’autre mérite que l’on passe au moins ½ journée. Qui plus est à certaines heures pour le même prix on a droit à un guide en anglais. Le seul bémol est pour la visite du jardin ; celui-ci ne peut être effectué seul, je n’ai pas réussi à savoir pourquoi. Nopen17838.jpgn loin de là, Gyeongbokgung Palace est encore plus impressionnant tant par la taille que par la beauté des bâtiments. Cerise sur le gâteau au moment de mon arrivée, il y avait la relève de la garde par des hommes avec les costumes d’époque.

Entre ces 2 palaces, le village hanok de Bukchon avec ses maisons traditionnelles et ses ruelles. Un peu les hutongs de BEIJING, errez et vous aurez le plaisir de voir de magnifiques demeures d’autrefois. La rue principale est devenue très touristiques avec multiples restaurants et ce à tous le prix. C’est loin d’être le seul lieu de SEOUL mais il est proche de la guesthouse, une bonne occasion de tester les différents plats coréens.

Presqu’en face de Seoul City Hall (Mairie) entièrement modernisé, Deoksugung Palace est composé de multiples petit palais au milieu d’un jardin superbe. A certaines heures de la journée, vous pouvez assister à la relève de la garde avec remise de clés. Cette relève est de plus grande facture que dscf1449.jpgcelle de Gyeongbokgung Palace. Comme les autres, ici point d’extravagance, la sobriété fait partie de la culture.

9ème surprise : les coréen(nes) sont très différents des chinois(es). Autant avant dans l’Empire du Milieu ils sont de petites tailles. Leur corpulence est de façon générale très fine principalement chez les femmes où l’on n’aperçoit que très rarement les formes d’un bassin. Ici c’est tout le contraire. S’il l’on ne regarde pas la tête, on se croirait en Europe !!!

10ème surprise : lire est toujours pour moi une énigme. Mais au lieu de caractères calligraphiés, ici les caractères sont à base de traits droits et de cercles !!!pen17922.jpg

Juste derrière la guesthouse, le sanctuaire de Jongmyo est niché dans un écrin de verdure. On est à proximité immédiate du centre de SEOUL. En marge des tablettes de la dynastie Choson , un petit parc. Les coréens aime se retrouver à jouer aux échecs, au jeu de go, écouter de la musique … la présence des femmes est quasi inexistantes, pourquoi ?

Se promener en fin de journée et la nuit fait certainement crier les écologistes tant le nombre d’enseignes lumineuses de toutes tailles éclaire les rues et ruelles. La vie continue très tard dans la nuit voire ne s’arrête jamais. Le nombre de cafés, bars, magasins ouvert 24h/24h sont légions ici, et il y a toujours du monde à se balader. Monter dans les différentes collines de la ville vous donne un aperçu de son étendue. Comme dans toutes ces mégalopoles choisissez de le faire tôt le matin avant que le nuage de pollution vienne vous boucher la vue !!!

Une escapade à BUSAN la seconde ville du pays au sud est le temps d’un week-end. Un peu excentré du centre, le marché aux poissons de Jagalchi dscf1457.jpgvaut à lui seul la venue. Ici point d’intermédiaire, les poissons et crustacés sont vendus directement du pêcheur au consommateur. La majeure partie vue ne ressemble nullement à ce que nous trouvons sur nos étals en Europe. Dans les ruelles, les échoppes sont tenues par des femmes. Le nombre de petits restaurants vous servant l’ensemble des produitspen18411.jpg ferait pâlir certains pour l’oligopole. Dans un bâtiment le long du quai principal, plus de 100 poissonniers et mareyeurs vous proposent le choix : soit vous emporter pour cuisiner chez vous, soit vous   allez à l’étage avec votre choix. Vous prenez l’un des restaurants, plusieurs dizaines se côtoient et ce sans cloisons pour vous préparer et servir ce que vous avez achetez. Une ambiance extraordinaire dans le brouhaha des centaines de convives présent. Vous trouverez poissons et crustacés comme chez nous, mais pas cuisinés de la même façon car le côté cru est privilégié ici. Au nord vous avez la possibilité de monter à pied ou en bus à Beomeo-sa. Niché dans une petite forêt le temple est un lieu de culte des coréens, vous pourrez aussi y croiser des moines. L’architecture des bâtiments et leur disposition se prêtent à la méditation ; d’ailleurs ici le bruit est inexistant. Un lieu de repos loin du tumulte de la ville. Continuant de monter vous accédez à la porte nord de la forteresse de Geumjeong à environ à 1 heure de marche. Ne vous attendez pas à voir des murailles d’une hauteur vertigineuse, il s’agit ici d’un petit mur. Après environ 3 marches de marches tantôt le long de la muraille tantôt dans la forêt vous arrivez à la porte sud. Sur une partie du parcours vous apercevez une partie de la ville et son bord de mer. Franchissez cette porte et après un petit ¼ heure vous tombez face au temple Seokbul. Ermitage niché dans les rochers, lieu de culte bouddhique dpen18262.jpgont les fresques ne pourront vous laisser indifférents. Afin d’éviter de refaire le même trajet en sens inverse, un téléphérique vous descendra au pied de la colline. Prenez le métro pour aller au grand magasin Shinsegae Centum City. Ici tout est démesuré. Type Galeries Lafayette ou Printemps Haussmann, mais d’une taille encore plus importante. Toutes vos envies pourront s’assouvir : Hermès, Piaget, Guerlain, Chanel, HetM, Casa… sont représentés. En plus, vous avez le plus grand spa d’Asie voire du monde, et les 4 derniers étages sont occupés par un practice de golf !!! Quittant cette antre du commerce allez sur la plage de Haeundae pour vous reposer. A 5 minutes à pied,  vous arrivez à un autre petit port de pêche ; mais ici point d’animation aussi tumultueuse qu’à Jagalchi. Si vous souhaitez voir une partie de la ville de la mer, prenez l’immense pont Gwangan à 2 niveaux de circulation qui longe une partie du centre-ville.pen18551.jpg

De retour à la capitale, en métro allez à INCHEON visiter Chinatown. De vieilles bâtisses datant de l’époque coloniale, un parc avec la statue du Général Mac Arthur, dans un escalier une statue de Confucius, bref en errant vous ferez de multiples découvertes. La plus hétéroclites est une maison dont la façade est recouverte de capsules de bouteilles !!! Les nombreux restaurants et boutiques ne ressemblent en rien à ceux de la CHINE. Du haut de la colline vous verrez une partie du port de SEOUL et son aéroport en partie construit presque sur la mer.

SEOUL par endroit ressemble à un immense centre commercial comme GUANGZHOU (CHINE). Ici la taille des centres commerciaux ou grands magasins, tel que Lotte, Shinsegae, Galleria…, donne le vertige. Certains occupent des immeubles entiers ne pas trouver son bonheur c’est être de mauvaise foi. Chez Lotte une partie est réservée au duty free !!! Mais le plus impressionnant est COEX Mall, centre commercial souterrain réputé le plus grand d’Asie, se perdre est aisé, c’est un dédalle de rues : peu importe sur place toutes sortes de pen17903.jpgboutiques, cinémas, restaurants … vous ferons oublier où se trouve la sortie surtout en cette période de froid glacière. Certains matin le thermomètre affiche – 16° et dans la journée il ne dépasse guère – 4 /5° !!!

11ème surprise : aujourd’hui je suis allé à l’hôpital pour faire mon vaccin pour la fièvre jaune (35$), indispensable pour l’Amérique centrale et du sud, et tous les patients déambulant dans les couloirs sont tous habillés de la même façon, pyjamas blanc et vert

12ème surprise : dans les bureaux de postes, les enveloppes sont en libre-service. Suivant le modèle, le prix varie (entre 25cts et 40cts) et vous devez mettre l’argent dans une boîte ouverte. Faites cela en France, dans les minutes qui suivent, il n’y a plus d’enveloppes ou plus d’argent dans la boîte !!!

13ème surprise : le constat est définitif, depuis le début j’avais remarqué que les coréens traversaient uniquement dans les passages clopen17911.jpgutés. Il s’avère que s’ils ne le font pas, la police si elle est dans le coin, vous le rappelle gentiment ou avec une amende en cas de récidive. De plus, dans les petites rues la politesse est de mise le piéton est prioritaire sur la voiture. Ordre et discipline sont les 2 mots importants en COREE sans pour cela entraver la vie courante.

14ème surprise : dans la majorité des bars et restaurants il existe des zones fumeurs. Dans la rue, parfois une signalétique au sol vous interdit de fumer dans une zone. Devant des monuments historiques (généralement en bois) cela peut se comprendre, mais ailleurs je n’ai pu le savoir.

Une escapade de 8 jours entre Paris, Nantes et Genève afin de traiter quelques papiers et retour à Séoul.

 

1er février 2013

15ème surprise : comme dans la plupart des pays d’Asie visitée jusqu’à présent, la présence de la police n’est pas visible, mais je m’y sens plus en sécurité. A PARIS dans le métro on a tenté de m’arracher un paquet que j’avais dans les mains … Ici pas de fanfaronnade avec les sirènes policières hurlantes à chaque coin de rue comme chez nous afin de rentrer au plus vite chez soi… Les seules que vous entendez sont celles des pompiers et des ambulances.

Cela fait quelques jours que je suis rentré. Les rendez-vous se succèdent afin de rencontrer les magazines qui vont suivre notre périple et les éditeurs pour le(s) livres que Miseung comptent écrire durant notre périple. Connaissant de par son métier beaucoup le monde, les portes se sont ouvertes d’autant plus facilement que de leur mémoire aucun coréen n’avait fait cette aventure.

Entre la préparation de son blog, les rendez-vous et les amis les journées passent à la vitesse de l’éclair. Je n’arrive pas à finir de trier mes photos de CHINE … pour la COREE ce sera pour plus tard. D’autant plus qu’organiser un voyage en cargo n’est pas de tout repos. En premier lieu, il faut trouver les compagnies qui font cette traversée, les contacter et ensuite remplir une multitude de papiers avec un certificat médical à l’appui qui constate que vous êtes dans en forme (pas de médecin à bord) pour un périple de plus de 15 jours en mer !!!

Profitant de quelques jours de répit, nous louons une voiture pour faire durant une semaine une balade dans le pays. Si la saison n’est guère propice aux multiples couleurs de la végétation, les paysages n’en demeurent pas moins superbes.

pen18771.jpgLa traversée d’ouest en est pour rejoindre SOKCKO ville en bord de mer. Arrivé en fin de journée dans ce petit port de pêche, je ne comprends pas la raison de barbelé le long de la mer. Au petit jour, du balcon de la chambre une multitude de bateaux sont entrain de rentrer au port décharger leurs pêches miraculeuses.

Au petit matin voulant connaître la raison de ces barbelés, nous interrogeons le propriétaire de l’hôtel. En fait, on se trouve à quelques dizaines de kilomètres de la COREE du NORD, il s’agit tout simplement d’empêcher cette population d’entrer illégalement dans le pays !!! Ne faisant pas les choses à moitié, cette ligne de défense descend sur presque la moitié du pays, la nuit est éclairée par une multitude de projecteurs et des postes militaires surveillent en promantic-road.jpglus la mer. Une partie des plages est inaccessible de part cette défense. Le plus extraordinaire est que la petite route qui longe la côte du nord au sud est appelée : « Romantic Road » !!!!!!!!!!!  Tout au long de cette route, vous trouverez de nombreux ports de pêche tous aussi typiques les uns que les autres. Mais je n’arrive pas à savoir pourquoi le poisson est si cher ici. En général les prix affichés, négociables par moment, sont de l’ordre de 20 à 30% plus chers que chez nous pour des produits identiques, à profusion et sans intermédiaire… j’arrive en fin de journée à DONGHAE (Tonghae). Cette ville est très prisée par les jeunes amoureux coréens. Ils viennent assister au lever du soleil en partant par un train de nuit de SEOUL et repartent ensuite car pour eux la côte à cet endroit est superbe. Pour pen18866.jpgma part, depuis que nous longeons la mer, j’ai l’impression de longer la côte bretonne tant celle-ci est déchiquetée et pleine d’anses et criques. Au petit jour faite un tour à CHUAM réputée pour ses rochers taillés et élancés comme des crayons. A cet endroit la vue est magnifique et la couleur de la mer du Japon ressemble à celle des Caraïbes avec quelques degrés en moins !!! Sur la route faite la halte comme beaucoup de coréens à Wish Tower afin de faire exhausser vos vœux. En fin de journée halte à HUPO.

Le lendemain, je laisse la mer derrière moi pour rentrer dans les terres. Arrivé trop tard à ANDONG je ne peux me rendre à Hahoé village typique et traditionnel coréen car je dois descendre dans le sud. Pour compenser cela, je visite le musée des masques. Impressionnant de par la diversité coréenne mais aussi par la multitude de masques des pays étrangers que j’ignorais jusqu’à présent.

GYEONGJU (pen19428.jpgKyongju) est une des villes historiques de COREE. Vous êtes accueillis par les enseignes lumineuses des hôtels. Bulguk-sa est un despen19412.jpg magnifiques temples bouddhiques à ne pas manquer. Sa magnificence vaut presque à lui seul le détour par cette ville. Entouré par un mur de pierre Bunhwang-sa est des plus beaux tombeaux vu durant ce voyage. Au 4 coins un lion protège chacune des 4 entrées. Dans un périmètre proche faite le détour par Cheonseongdae. Il s’agit d’une tour particulière de par sa construction. La disposition et le nombre de pierres fait que vous retrouvez : les 366 jours de l’année, les 30 jours de chaque mois et les 12 mois de l’année. Sortant de là, vous verrez de magnifiques Tumili. N’oubliez pas en centre-ville le parc de Tumili Cheonmachong.

TONGYEONG (Tong Yong) un autre grand port au sud du pays diffère des autres rencontrés jusqu’à présepen19572.jpgnts. En plein centre, quelques bateaux de pêche et des reproductions grandeurs nature des bateaux de guerre de l’époque. A la différence de ceux que l’on connait par chez nous, hormis les moyens de défense de cette période, ceux-là ont un toit hérissés de pointes afin que l’ennemi ne puisse monter à bord. Comme à BUSAN, le marché aux poissons de Jungang se tient en face du port dans les petites ruelles adjacentes. Montez sur la colline toute particulière de Dongpirang. Les murs des ruelles, des maisons et des échoppes sont peints avec des dessins et sont modifiés régulièrement ce qui fait que vous pouvez revenir un an après et vous aurez un aperçu différent.pen19688-1.jpg

Dans le pays il existe des dizaines de parcs tant pour les enfants que pour les adultes. Celui de SUNCHEONMAN est à part. Il s’agit d’un parc ornithologique. Des passerelles permettent d’explorer la flore mais principalement la faune, car c’est un des grands lieux de reproduction et d’émigration de nombreuses espèces. Enfants et adultes se régaleront de la journée passée ici.

 

1er mars 2013

SEOUL, pour son départ Miseung a organisé une réception avec ses amis pour son départ sabbatique. Les jours suivants sont un peu dans la bousculade, les derniers préparatifs et les dernières personnes à voir en urgence. Résultat des rendez-vous, 3 magazines acceptent de suivre notre périple avec des envois réguliers de notre part pour alimenter leurs rubriques. Un est un mensuel type fashion beaucoup plus populaire qu’ELLE, un autre est hebdomadaire sur la vie en général et le dernier un mensuel centré uniquement sur le voyage. De plus 2 éditeurs : upen10111.jpgn axé sur le voyage l’autre dans le livre électronique, ont accepté notre projet pour le publier. Beau projet en perspective mais du travail en plus.

7 mars au matin départ en train de SEOUL pour rejoindre le nouveau port de containers de BUSAN afin d’embarquer sur notre navire appartenant à la CMA CGM à 16 heures.

BUSAN New Port : ouvert depuis 5 ans ne transite ici que les portes containers de toutes tailles (150m à 365m) pouvant emporter jusqu’à 13 000 EVP. En construction un nouveau monstre de 398m pouvant prendre près de 18 000 EVP.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site